Apollo IE : le retour de Gumpert avec une supercar de série

Un modèle radical en guise de retour pour le constructeur Gumpert ? En changeant de nom pour devenir Apollo – en lien avec son modèle phare – la marque avait pu faire sa renaissance il y a un an grâce à son rachat par un groupe chinois. Aujourd’hui, le sigle repointe le bout de son nez, avec un teaser très porteur…

Il ne s’agit peut-être plus d’une mission spatiale, mais les objectifs d’Apollo semble toujours aussi lunaires : faire sa place dans un monde acharné qu’est celui du marché des supercars, revaloriser son image, et au passage, tenter de suivre la foulée des modèles les plus rapides de la Terre. Celle qui fût créée par Roland Gumpert revient aujourd’hui avec un teaser annonçant un modèle inédit, portant un poids très pesant sur son dos : celui de remplacer la Gumpert Apollo. Premier contact avec une renaissance.

IE, la descendante du concept Arrow

A Genève, préparateurs, constructeurs de modèles de prestiges et de sport, artisans ou encore designers, la présence de certains noms de marques sur le plan des différents halls du salon auto commençait à devenir une habitude, une info normale. Parmi les modèles les plus rares de la planète, certains d’entre-eux revenaient chaque année sur les berges du lac Léman, telle ce que pourrait représenter une routine. Apollo, – ex-Gumpert, – faisait partie de ces marques-là. Et pourtant, ce n’était pas comme si l’allemand possédait une actualité et un renouvellement parmi les plus actifs. Gumpert, c’était l’Apollo, un modèle de supercar produit depuis 2005, équipé d’un V8, d’une transmission arrière et de l’équivalent en puissance lui permettant d’atteindre les 360 km/h. Un coupé, portes papillons.

L’Apollo S, une énième déclinaison du modèle, ici au salon de Genève 2014 – © Actu Auto France

Celle qui commençait à devenir un objet du passé, qui éveillé des mouvements de nostalgie, a vite pu redonner le sourire en 2016, lors de la présentation d’Arrow, un concept novateur, au style se permettant de se comparer à un F-22 Raptor. Concept de 1.000 ch pour 1.000 Nm de couple, V8 4.0, O à 100 en 2,9 secondes, la relève semblait être là, mais un concept, ce n’était toujours pas concret, et encore moins compétitif, face aux autres supercars présentées cette année-là. C’est pourquoi Apollo publie aujourd’hui un premier aperçu d’IE. Vous ne la connaissez pas ? Nous non plus, le modèle semble avoir été développé dans le plus grand des silences ; à l’abri des regards.

Le concept-car Arrow dont les lignes seront similaires à celles de l’IE

Carrosserie aérodynamique ; châssis adaptatif

Sur le premier dessin diffusé sur la toile aujourd’hui, nous pouvons découvrir les premiers éléments du design de la poupe du véhicule, laissant bien apercevoir un aileron dominant la largeur de l’auto, au style radical et proche d’une McLaren P1 GTR, non-homologuée route. Avec sa triple sortie échappement en forme d’étoile, la mécanique hybride ou électrique semble déjà être écartée. Mais en terme de technologie – si le modèle est une suite de série du concept Arrow – ce dernier pourrait ainsi adopter un châssis adaptatif, faisant varier sa hauteur de caisse de 40 mm à 120 mm. Reste à découvrir pour quand le modèle sera présenté, dont la seule indication « Coming soon » ne peut que nous faire patienter, le retour d’une fusée.


Via Apollo Automobil, repéré par Motor1.com France

Image © Apollo Automobil