Essai : Peugeot 208 Restylée 1.2 Puretech 110 ch EAT6

Serait-ce un supplice pour moi de vous annoncer mon verdict sur cette nouvelle version de la Peugeot 208 ? Serait-ce dur pour moi de revenir en arrière sur mes propos par rapport au petit volant ou encore à l’agrément de conduite des moteurs diesels de Peugeot ? Ou simplement, la réalité d’un verdict qui aura changé ma vision sur cette marque ? Vous allez voir tout cela au fur et à mesure de mon article.

IMG_6722

Peinture texturée ICE GREY sous la belle pluie parisienne !

Tout d’abord, dès les premiers tours de roues, j’avais un à priori plutôt négatif sur ce véhicule et plus particulièrement sur ce petit volant, qui d’après mes souvenirs impliquait une mauvaise vision des compteurs notamment. Peugeot n’ayant pas changé le petit volant, je me suis dit qu’encore une fois il serait compliqué de trouver une bonne position de conduite confortable et ne gênant pas ma vision.

IMG_6664

Le fameux petit volant tant décrié mais jamais égalé !

Faisant 1,75 mn j’ai n’ai jamais pu trouver la bonne position. J’ai préféré avoir une position confortable que de voir entièrement les compteurs. Mais pour palier à ce problème j’ai pu mettre la vitesse en digital. Malgré, cette frustration de ne pas pouvoir voir entièrement les compteurs, je dois dire que cette idée de petit volant est plutôt bonne. On n’a pas besoin des 2 mains, pour tourner dans un virage, on a plus de sensations de conduite et vraiment l’impression d’une direction qui va où on veut. Après réflexion, je dirais que l’idée de Peugeot est bonne, mais qu’il manque un peu de maturité à ce système.

IMG_6723

Feux arrière 3D

Passons sur autre chose, je ne vais pas non plus faire un roman là dessus. Côté style, la version restylée n’apporte pas grand chose de plus si ce n’est une face avant modifiée avec l’intégration de LED, une calandre modifiée, le contour des antibrouillards et des feux arrières redessinés.

La 208 Restylée en quelques points :

  • Dimensions (L x l x h en mètres) : 3,97 x 1,74 x 1,46
  • Un Diamètre de braquage de 10,6 m
  • Une offre en moteur essence : 1.0 PureTech 68 ch, 1.2 PureTech 82 ch, 1.2 PureTech 110 ch, 1.6 THP 208 ch (GTI)
  • Une offre en moteur diesel : 1.6 BlueHDi 75 ch, 100 ch et 120 ch
  • Finitions : Access, Like, Active, Allure, Féline, GTI

Pour notre essai, nous avions une Peugeot 208 en version Féline avec le moteur PureTech 110 ch en boîte automatique EAT 6. Nous avions un modèle vraiment toutes options. C’est ce que Peugeot peut faire de mieux sur la gamme 208. En plus des équipements de série, nous avions des options comme le système Hifi JBL de 300 W, le Park Assist avec aide au stationnement avant, la caméra de recul, la sellerie en cuir et une roue de secours en alliage 17″.

IMG_6725IMG_6714IMG_6730IMG_6762

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Prix du modèle essayé avec options : 24 000 Euros 

De ce fait, ayant une version très haut de gamme, je ne peux qu’admirer le travail effectué par Peugeot. Nous avons des matériaux de qualités, la sellerie en cuir est de bonne facture, les assemblages sont très bons, il y a des touches d’aluminium, du chrome et des LED autour du toit panoramique et des compteurs. L’ensemble fait vraiment moderne, classe et j’irai même jusqu’à employer le terme de « distingué ». Par rapport à la concurrence mis à part la CLIO 4 Initiale, il n’y aura pas forcément de concurrent qui proposera autant de prestations (cuir, caméra de recul, boîte automatique…).

IMG_6702

Aluminium, chrome, plastiques moussés font de la 208 une citadine haut de gamme

IMG_6741

La présentation est plutôt sobre, mais fais moderne et classe

Vraiment j’ai été conquis par la présentation du véhicule que ce soit à l’extérieur ou l’intérieur. On a vraiment une belle petite voiture où on pourra vraiment se faire plaisir, avec un bon comportement routier et un petit moteur accouplé à une boîte automatique joueuse.

IMG_6684

Boîte automatique EAT 6

Concernant le comportement routier de cette 208, il n’y a rien à dire il est excellent. Comparable à la Clio, c’est une voiture qui excellera encore plus du fait d’une longueur plus courte (3,97 pour la 208 contre 4.06 pour la Clio). C’est un vrai bonheur de pouvoir conduire à une seule main, sans mouvement de caisse et se garer est un réel plaisir avec cette 208.

IMG_6692

Tableau de bord entouré de LED bleue du plus belle effet la nuit !

Le point fort de cette 208 est bien évidemment cette boîte automatique à 6 vitesses. J’ai 2 réserves sur cette boîte. Tout d’abord, il n’y a vraiment aucun à coups, les passages de vitesses s’effectuent globalement au bon moment et elle reste silencieuse. Néanmoins, au démarrage elle demeure poussive, comme si elle était sous-motorisée, pourtant 110 chevaux sur une 208, c’est largement suffisant. De plus, 6 vitesses, sur une boîte automatique, cela commence à faire juste. Car on sent vraiment un manque de la septième vitesse dès 110 km/h nottament au niveau du confort de conduite, de la consommation et du bruit. Même si la 208 reste une citadine, il aurait vraiment fallu 7 vitesses.

IMG_6734

La classe et la sobriété sont les maîtres mot de cette 208

Le moteur reste largement suffisant pour son usage. Si on prend sa puissance brute, on aura largement de quoi faire des bons dépassements tout en sécurité, que ce soit sur autoroute, nationale ou encore en ville. Si on veut de temps se faire un petit peu plaisir, avec un peu de puissance, il faut prendre ce moteur de toute évidence ! Il s’agit vraiment d’un moteur polyvalent qui restera à part dans la gamme, car selon moi le 82 chevaux est suffisant. Malheureusement dès 1200 tours minutes, on aura des vibrations provenant du moteur qui sont la maladie des 3 cylindres. Néanmoins, côté consommation, on est loin d’un modèle économe. En essayant d’avoir la conduite la plus douce possible j’ai fait du 8L. Ce qui est énorme pour une citadine, même en boite automatique et en essence. Dès qu’on commence à se faire un tout petit peu plaisir on oscillera entre 8,5 L et 9 L.

IMG_6698

Aie la consommation !

Le système multimédia reste plaisant, car assez intuitif (mais pas autant que la Clio 4), rapide et efficace. Concernant la carte GPS, je ne la trouve pas très claire et assez « fouilli ». Un point que devra améliorer Peugeot. L’option avec le système Hifi JBL d’une puissance de 300 W est vraiment remarquable. Un son avec suffisamment de basses (mais pas trop) et un son surtout très clair. Un vrai bonheur !

En conclusion, la 208 en version Féline et le moteur Puretech 1.2 L 110 chevaux est une voiture vraiment plaisante au quotidien. Elle possède tous les équipements nécessaires sur une citadine, possède un excellent confort et un comportement routier digne de ce nom. La qualité de finition et d’assemblage est vraiment au top. Avec ce moteur, on a l’impression d’avoir le confort d’une petite berline, avec la petite taille en plus. Une excellente boîte automatique mais plombée par une consommation un peu trop élevée à mon goût.

12

Ce diaporama nécessite JavaScript.

2 thoughts on “Essai : Peugeot 208 Restylée 1.2 Puretech 110 ch EAT6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *