Examen du Code de la Route : ce qui va changer

En avril, l’examen du Code de la Route va changer. Plus moderne, plus interactif, il aura droit à une refonte complète des questions, avec de nouveaux thèmes. Voyons ensemble ce qui va changer.

Avec la loi Macron présentée ce mercredi, l’examen du Code de la Route va changer en 2016. Tout d’abord, plus de quotas avec la préfecture qui donnait des places en fonction des résultats de l’auto-école. Désormais, les opérateurs agréés seront privés, ce qui réduira le délai de passage, et de repassage du code de la route.

Autre grand changement, les questions : 1000 nouvelles questions vont faire leur apparition d’ici avril, sur des thèmes plus larges comme les réflexes à avoir en cas d’accident, l’entretien du véhicule ou la maîtrise des nouvelles technologies dans les véhicules. Dorénavant, certaines questions pourront être posées en vidéos, par exemple sur les dépassements. Ceci permettra de mieux juger les situations.

Enfin, chaque élève aura une tablette pour remplacer les boitiers actuels afin de répondre aux questions, avec chacun une série différente. Les résultats seront ensuite transmis par l’opérateur à l’administration, qui transfèrera les résultats aux auto-écoles.

L’entrée en vigueur de ce dispositif se fera à partir du 2 avril, et le passage du code chez les opérateurs privés devrait se faire à partir du mois de mai.

Pour autant, l’examen ne sera pas plus difficile, comme l’a expliqué Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, sur BFM TV : “Les questions ne sont pas piégeuses. On n’a pas changé les règles du code de la route. Je ne m’attends donc pas à une chute du taux de réussite”