Honda Type-R : un possible retour de la NSX-R

Après l’annonce de Toyota de commercialiser une version 2018 de sa Supra, c’est au tour de la NSX de faire parler d’elle. Selon la presse japonaise, Honda pourrait faire revivre la déclinaison « Type R », méconnue du grand public.

Faute de popularité, la majeure partie d’entre nous cocherons la date de 1998 à la question du lancement du premier modèle Type R au sein de la marque Honda. Ce qui est faux. Alors que l’Integra Type R marqua les esprits en 1998 avant le lancement de la Civic Type R un an plus tard, c’est bien en 1992 que Honda lançait la NSX Type R. 26 ans après cette première génération, la nouvelle NSX commercialisée actuellement pourrait à nouveau porter le badge. Peu d’informations sont notables à l’heure actuelle, mais bien que la montée en puissance est certaine, les folies de la version 92 ne devraient pas pouvoir être retrouvées.

650 ch prévus avec une hybridation

Le sujet s’est réactualisé ces dernières heures, depuis que le site japonais Spyder7 a indiqué qu’Honda aurait déposé un brevet aux Etats-Unis au sujet du modèle, dont ce dernier serait déjà en développement. A ce sujet, le bloc V6 3.5 suralimenté sera toujours de partie, mais devrait se montrer complété d’une aide électrique. Finalement, la puissance cumulée de cette hybridation pourrait se porter à 650 ch.

Un régime aussi radical ?

En 26 ans et après trois générations de NSX-R, la puissance du modèle aura augmenté de 370 ch. Mais si la version de 1992 accusait « que » 274 ch via son V6, cette dernière revendiquait tout de même un poids sur la balance de seulement 1230 kg, selon les fiches techniques sur wikiauto.fr. Un vrai plus pour son rapport poids/puissance. Car c’est bien d’un régime drastique que la Type R marquait les esprits dans les années 90. Face au modèle « classique » apparu 2 ans plus tôt, des éléments de confort voire essentiels (de nos jours) avaient été retirés. On notera ainsi l’absence d’autoradio, de climatisation, de direction assistée, mais également des airbags passager et conducteur.

Or, pour la nouvelle génération de NSX, la difficulté pour égaliser la performance de cette première génération est sûrement trop grande. Évaluée actuellement à 1.700 kg, le modèle « classique » est largement plus élevé, bien qu’il possède déjà actuellement des choix de matériaux optimisés pour réduire la masse du véhicule.

Combien d’exemplaires pour la France ?

Alors que faudra-t-il attendre de plus sur cette NSX-R 2018/2019 ? Si l’on s’en tient aux modifications apportées, notamment sur la seconde génération du modèle sortie en 2002, la carrosserie pourrait être optimisée. Plus lourde de 40 kg que son ancêtre, celle-ci avait augmenté son appuie aérodynamique avec un aileron arrière en fibre de carbone. Mais la grande question sera de savoir combien d’exemplaires – s’il y en a – seront commercialisés pour la France. Pour rappel, la troisième génération d’Honda NSX a été la toute première à s’exporter officiellement sur le Vieux Continent, où sa production fût de seulement 500 exemplaires…

Via Spyder7

Illustration capture d’écran Youtube / Supercarsfromeu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *