Hyundai a reçu un dépôt de plainte auprès de la Commission européenne

Le mercredi 8 mars, la Fédération nationale de l’Artisanat Automobile a porté plainte contre le constructeur Hyundai en vue de sa garantie constructeur. Selon un communiqué, la marque aurait coupé l’accès à la garantie constructeur des modèles aux revendeurs indépendants. Un geste « incongru et illégal » selon la FNAA.

Le 24 février dernier, les garages et revendeurs indépendants français ont pu recevoir un courrier de la part de Hyundai expédié au sujet de sa garantie constructeur de 5 ans pour tous véhicules neufs de la marque. Dans son corps, il serait indiqué que dorénavant, cette dernière « ne sera plus appliquée aux véhicules neufs vendus à un client final par un revendeur indépendant ou non autorisé, même si ces véhicules ont été initialement acquis auprès d’un distributeur ou concessionnaire autorisé Hyundai« . De ce fait, la FNAA, auprès de la Commission Européenne, a décidé de porter plainte contre le constructeur et « s’insurge contre cette décision de Hyundai, sur la forme comme sur le fond ».

Un objectif contraire à l’intérêt du constructeur ?

La décision prise par la fédération est à l’origine du délai laissé aux concessions et distributeurs indépendants : « seulement » trois jours ouvrables selon la FNAA sachant que l’application de cette nouvelle consigne devait commencer au 1er mars. Ensuite, sur le fond, le dépôt de plainte chercherait à attaquer le constructeur, cherchant lui à « restreindre abusivement l’accès pour les consommateurs à l’achat de ses véhicules en dehors de son réseau ». Un geste définit par la FNAA comme « un pan à la vente et la réparation indépendante […] menacées à très court terme ».

De plus, selon le communiqué, le constructeur aurait tout à perdre en retirant un de ses arguments de ventes : proposant à chaque modèle neuf badgé Hyundai, la garantie sur 5 ans kilométrage illimité. Un objectif jugé « contraire à l’intérêt du constructeur ».

Avec sa plainte adressée à la Commission européenne, la FNAA cherche à faire prononcer des sanctions financières contre Hyundai, pour atteinte à la concurrence.


Via FNAA
Illustration de Milan Mottl (Pixabay)