Land Rover Discovery Concept

Sans titre

Chez Land Rover, la gamme est très simple. Il y a 3 familles : le futur SUV, l’Evoque et le Sport. Censé « redéfinir la catégorie des SUV de loisirs », Land Rover porte beaucoup d’espoir en ce modèle car premièrement, ce SUV aborde un marché très concurrentiel mais aussi où il y a de forte chances de ventes car aujourd’hui c’est la mode. Le Discovery ne sera plus un véhicule unique, comme cela fut le cas lors des quatre premières générations, mais une famille « de modèles modernes et premium ». Pour ceux qui trouvent le Captur et le 2008 trop bas de gamme, le Discovery sera là.

La marque joue beaucoup sur ce nouveau modèle. Elle présente un véhicule qui devra faire rapidement ses preuves aux niveaux économiques, mais surtout elle présente un nouveau style. Si le style ne plaît pas elle devra vite faire marche arrière. Mais nous pensons qu’elle n’aura pas besoin de le faire car son concept est tout simplement magnifique !

Le design poursuit l’évolution aperçue sur la gamme Range Rover, avec un faciès très proche, aux optiques affinées à technologie laser (rejoignant Audi et BMW), à la calandre réduite, mais aux éléments typiques du Discovery comme le bouclier noir, le capot très horizontal, les surfaces très lisses, les passages de roues peu marqués, le toit vitré rebondi ou le montant latéral caractéristique.

Ici doté de portes antagonistes sans pied milieu, le Discovery Vision offre un accès à bord simplifié sur les 7 places, pouvant entre en configuration 6, 5 voire 4 places. La planche de bord, au cuir bleu et blanche rappelant l’univers marin, est dépouillée de ses commandes, préférant un large écran central, disposé dans une console massive aux montants métallisés, deux molettes dans la continuité de l’accoudoir, et des compteurs numériques derrière le volant à méplat.

Je vous parlais un peu plus haut du tournant que prenais Land Rover au niveau économique et stylistique mais il ne faut pas oublier les améliorations technologiques. Ici nous en avons pris plein les yeux !
Premièrement Land Rover est le premier constructeur au monde a rendre transparent le capot. Nous nous emballons pas, je vous explique. Cette illusion est rendue possible grâce à une caméra filmant sous la partie avant et permettant de voir le terrain sur lequel le véhicule roule, pratique en parcours tout-terrain.

Deuxièmement une fonction de « conduite télécommandée » est également présentée, utilisable « pour atteler une remorque ou bien conduire en tout-terrain dans des situations extrêmes », mais seulement à « faible vitesse » selon Land Rover.

En complément, les phares antibrouillards « peuvent émettre des rayons laser infrarouges capables d’analyser le terrain pour afficher une carte sur les écrans« , et un niveau d’eau vient informer le conducteur avant même d’y entrer.

Même si ce Discovery a l’attention d’être un SUV loisirs, il a toute les chances d’être un très bon 4×4. Il nous reste plus que quelques interrogations comme : est ce que tous ses avancés technologiques seront de série ? Quand le véhicule sera commercialisé ? Et surtout à quel prix ? Le concept sera néanmoins exposé du 16 au 27 avril au Salon de New York.

Ce diaporama nécessite JavaScript.