Peugeot 108 : salon de Genève

Nous vous avions déjà fait un article concernant les grandes lignes de la Peugeot 108. Cette fois nous allons plus loin avec ses caractéristiques !

Pas de révolution chez Peugeot. On retrouve le style classique des Peugeot c’est-à-dire avec la fameuse calandre flottante et leur petit volant. On peut voir que Peugeot a comme même essayé de miser sur l’originalité. Mais malheureusement pour nos yeux certaines couleurs ne vont pas ensemble en tout cas pour les peintures bi-couleurs.

Contrairement à la Nouvelle Twingo, Peugeot a gardé la même base technique. Les dimensions n’évolue quasiment pas, plus 3 cm en longueur. Le châssis ne diffère pas énormément. Par contre, le coffre est plus grand avec un plus de 40 litres par rapport à l’ancienne, ce qui porte le tout à 180 litres.

Peugeot reste dans le classique (comme Volkswagen). La sobriété a parfois du bon et du mauvais. Néanmoins, Peugeot donne  la possibilité aux clients de faire le choix entre un véhicule 3 portes ou 5 portes. Mais le fait de pouvoir la personnaliser à souhait la rend plus moderne et unique. La version 3 portes par exemple a une option bicolore (moche).

Au choix, sept thèmes de personnalisation intérieure-extérieure. Le thème Dressy avec le fameux pied-de-poule. Le thème Dual qui représente un motif de trame brodé. On retrouve même un thème Kilt destiné aux fans du Lac du Connemara. Le thème Sport affichera un motif de damier en dégradé tandis que le thème Tattoo affichera « des petites fleurs métalliques au tracé tendu et nerveux ».

Peugeot Tatoo que l’on retrouve lors de ce salon de Genève avec un concept. Elle se différencie avec un coloris beige accompagné de plusieurs cubes de couleurs sur le côté de la voiture.

Pas de diesel sur cette petite 108. Les moteurs restent entièrement essence car moins coûteux. Le 3 cylindres 1.0 VTi de 68 ch actuellement dans la 107 est le moins cher. Un nouveau moteur développé par PSA est proposé, le 1.2 L de 82 ch. Ce dernier ne devrait pas être proposé par la Toyota Aygo.

Ce diaporama nécessite JavaScript.