La Polestar 1 va rendre visite au salon de Genève

Le premier modèle qui sera produit depuis que Polestar s’est séparée de Volvo possédera son propre stand sur le salon suisse en mars prochain. Une première européenne pour la GT hybride et ses 600 ch.

Polestar, octobre 2017. En un jour d’automne, ce qui n’était qu’un badge sur le côté droit de la calandre des modèles sportifs de Volvo est devenu un logo. Un nouveau constructeur à part entière était né. Pour mettre en scène et préparer le lancement des ventes de la marque, un premier modèle avait été présenté à l’occasion du salon de Shanghai. Polestar 1. Une sorte de nom de code exprimant une GT hybride, proche toutefois des lignes actuelles de la gamme Volvo, quant au fait qu’elle soit très proche de l’esthétisme du Concept Coupé Volvo sorti en 2013. D’ailleurs, le modèle – qui sera produit en 2019 – sera construit sur la plateforme SPA, la même que les berlines S90 et break V90.

Présentation de la Polestar 1 au salon de Shanghai 2017

Présence au salon de Genève

Près de 5 mois après, Polestar annonce aujourd’hui que la voiture sera présente au sein du salon automobile de Genève, du 8 au 18 mars prochain. Sur la période entre sa présentation et l’événement genevois, la GT hybride n’a jamais été amenée à être confrontée au public européen. Une occasion « de recevoir les commentaires et réactions du public sur notre première voiture et notre nouvelle marque » note Thomas Ingenlath, directeur général de Polestar (et par ailleurs ancien directeur du design chez Volvo). Le stand serait « une puissante incarnation de ce que la marque incarne exprimait-il, avec un design sans compromis, pur ».

Thomas Ingenlath, CEO de Polestar

En attendant le 100% électrique

Par ailleurs, Polestar avait déjà annoncé la suite de sa carrière sur le marché automobile. Après la Polestar 1 – qui attend que son usine à Chengdu en Chine ait terminé sa construction – et sa commercialisation au second semestre 2019, un deuxième modèle devrait être présenté dans les derniers mois de cette même année. Son positionnement ciblera le marché des berlines compactes, et notamment la Tesla Model 3. En effet, si la GT ne sera disponible pour l’heure qu’en hybride, les prochains modèles de Polestar seront proposés en version 100% électrique. Une volonté exprimée clairement par le groupe Geely, propriétaire de la marque et responsable également de la volonté d’électrification de la gamme Volvo pour 2019.

Demande supérieure à l’offre

La présence de Polestar à Genève devrait concrétiser une popularité importante qu’a pu connaître le modèle à sa présentation. Si depuis Shanghai la voiture est toujours restée à l’écart des présentations au public, cette dernière aurait pourtant été marquée par le fait que « plus de 5.000 personnes ont déjà manifesté leur intérêt pour ce modèle », révélait nos confrères et consœurs du média Automotive News. Une information importante pour le constructeur, tant le rythme de production devait – au préalable – tourner aux alentours de 500 unités par an. Face à cela, Thomas Ingenlath avait communiqué au média britannique en charge des révélations que les équipes de Polestar cherchaient à savoir si elles pourraient « viser un volume supérieur à 500 unités par année ». Gare à ne pas viser trop haut, au risque d’une prise de retard conséquente dans le carnet de livraison, à la manière de Tesla et sa Model 3

Plus d’info sur la Polestar 1, les autres modèles prévus et les ambitions de la marque en cliquant ici.


Via Polestar, Automotive News

Photos Polestar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *