Pollution : la circulation alternée à Paris non reconduite Mardi

Vous le savez, depuis quelques jours, Paris fait l’objet d’un fort taux de pollution à cause de micro particules. Le gouvernement a d’abord décidé de mettre à disposition les transports en commun et les autolib’/vélib’ gratuitement pour éviter que les Franciliens ne prennent la voiture.

Puis ce week-end, Jean-Marc Ayrault a décidé de mettre en place la circulation alternée dans Paris mais aussi dans 22 communes adjacentes. Retrouvez notre article précédent ici : http://www.actuautofrance.fr/pollution-mise-en-place-dune-circulation-alternee-en-ile-de-france-928/

À midi, près de 4000 contraventions avaient été dressées par les 700 policiers mobilisés. Les contrevenants étaient donc obligés de payer 22€ (ou 35€ si paiement après 3 jours) et de faire demi-tour.

Toutefois, le gouvernement a salué “le civisme” des usagers franciliens (qui n’avaient pas vraiment le choix !). Le ministre de l’Écologie, Philippe Martin, a salué “le civisme et la coopération des Franciliens”. “90% des véhicules en circulation dans la capitale avaient une plaque impaire”. Pas de blocage non plus aux portes de Paris, ce que craignaient le plus les usagers, après la pagaille de la première tentative en 1997.

En attendant un rapport plus détaillé, une annonce a été faite : la circulation alternée ne sera pas reconduite dans les prochains jours. A partir de Mardi 18 Mars, vous pourrez de nouveau rouler librement, sans vous soucier de vos plaques paires/impaires.

Petite précision : les transports en commun redeviendront payants dans la nuit de Lundi à Mardi.