TOP 5 des raisons qui font que le van électrique Volkswagen sortira

Présentée sous le concept d’ID Buzz, l’idée de voir arriver un nouveau van électrique au sein de la gamme Volkswagen faisait le fruit de nombreux articles ces dernières années. Pourtant, à l’heure actuelle, le modèle de série reste écarté des communiqués de presse du constructeur, et les réponses des responsables aux médias étaient toujours négatives. Alors existera ou existera pas ?

Le projet Microbus étonne, concept après concept. Ce van électrique dont Volkswagen parle depuis de nombreux mois reste pourtant toujours sur le doute quant à sa production. Après avoir communiqué qu’un modèle sortirait cette année, les réponses du constructeur ces derniers jours restent pourtant négatives. Alors oui ou non ? Pour le média anglais Jalopnik, ce sera oui. Et pour prouver son affirmation, le site internet a sorti un article relevant plusieurs arguments qui pourraient montrer qu’un van électrique serait dans les cartons.

Raison n°1 : le post-dieselgate

Tout d’abord, le contexte actuel. Pour donner un premier argument sur la sortie du Microbus électrique, on pourra noter que Volkswagen avait signé un accord de règlement du Ministère de la Justice américaine sur le scandale de ses moteurs diesels truqués. En signant ce papier, le constructeur s’engageait à produire davantage de modèle électrique, afin de payer d’une façon indirecte et écologique, ses débordements lors du scandale Volkswagen.

Raison n°2 : une plateforme adaptée

En lançant ses premiers concepts de van électrique, le constructeur refusait d’accorder le fait qu’un modèle de série allait être produit, tant l’absence de plateforme adaptée sur le marché au modèle aurait demandé trop de coût supplémentaire pour un marché de niche. A l’heure actuelle, il en existe une. En effet, grâce à la base MEB, sur laquelle repose d’ailleurs les derniers prototypes ID et ID Buzz, cette nouvelle plateforme permettra d’équiper le Microbus à un coût faible, tant celle-ci est disposée sur l’ensemble du groupe (Audi, Seat et Skoda notamment, mais aussi Porsche avec sa Mission E). En janvier dernier, au moment de sa finalisation, le directeur du développement technique de la marque – M. Welsch – précisait que « plus de la moitié des modèles déjà envisagés avec cette plateforme ne sont pas des modèles Volkswagen ».

Raison n°3 : une nouvelle image

Dans sa réorganisation post-dieselgate, Volkswagen sait très bien qu’ils vont devoir afficher une nouvelle image de marque, histoire de faire oublier quelques défauts. De ce fait, l’arrivée d’un modèle de van électrique démontrera un élan de modernité et de volonté de proposer de nouvelle chose dans sa gamme.

Le concept ID Buzz respire le voyage

Raison n°4 : autrement, il n’y a pas grand chose à se mettre sous la dent

En choisissant d’oublier le projet Microbus, Volkswagen ne serait pas vraiment en mesure de proposer de réelle nouveauté au sein de sa gamme dans les prochaines années. Alors que les restylages et nouvelles générations de Golf et Polo se succèdent, rien de bien neuf ne serait en outre dans les cartons.

Raison n°5 : TESLA

C’est certainement la bête noire du marché des électriques. Que ce soit pour les modèles citadins aussi bien que pour les berlines premiums, les marques redoutent les projets de Tesla sur l’ensemble des segments. De cette même manière, Volkswagen pourrait se retrouver en course avec le géant américain d’Elon Musk pour sortir son microbus électrique. Reprenant la base du Model X, un modèle similaire à ce Combi électrique de Volkswagen pourrait lui aussi gagner le marché.

Raison n°6 (bonus) : faire du neuf avec du vieux

Pour finir, si le modèle sort, ce dernier reprendra certainement le projet du concept ID Buzz, dont les lignes cherchent à reprendre celles du mythique Combi apparu en 1947. De cette manière, la philosophie du modèle se rapprocherait beaucoup de celle de la New Beetle, réel succès de la firme d’outre-Rhin. Pourquoi ? Et bien tout simplement par son esprit vintage, reprenant un esprit et une image vieille pour en faire quelque chose de moderne et de branché.

Le concept ID Buzz rencontre le Combi d’époque. Un clin d’œil ?

« S’ils arrivent à le sortir un bon produit, le Microbus devrait être un véhicule avec très peu de concurrence dans son segment – certe, de niche –, mais aurait un potentiel de croissance pour aller au delà du petit marché », s’exprimait Jason Torchinsky, journaliste chez Jalopnik. Si les confirmations (contredites par le reste de l’équipe) du président de Volkswagen se concrétise, le Combi électrique pourrait sortir en 2020. A noter que le concept ID Buzz prévoyait une technologie zéro émission permettant une autonomie de 600 km pour une puissance de 374 ch.


Via Jalopnik, Automotive News Europe, Volkswagen

Photos © VW