Toyota Aygo 2 : Salon de Genève

Sans titre

Quelle est la différence entre une Peugeot 108, une Citroën C1 et une Aygo ? La Toyota Aygo est la seule qui a osé. La seule qui est jolie. Malgré un design on aime ou on aime pas, la Toyota Aygo se démarque par rapport aux deux autres françaises.

Son design est osé et complètement décalé. L’originalité est désormais le maître mot de Toyota. Toyota avant faisait des modèles assez fades, mais très fiables, ce qui pour les clients étaient l’atout numéro 1. Les trio a la même base technique d’où la nécessité pour Toyota de se démarquer. Toyota a tout changé, les panneaux de carrosserie, les portes arrière, le coffre et les feux.

Néanmoins cet aspect a peu décalé et original est particulier. Nous avons affaire pour le devant a un gros X. La signification, aucune, il s’agit juste de design. Deux diagonales de couleur noire ou gris métallique qui partent des rétroviseurs jusqu’à l’extrémité inférieure de la voiture délimitant la calandre et les optiques avant.

On note tout de même, un constat assez surprenant, pour la même base, les même moteurs, les mêmes dimensions, la Toyota Aygo possède un coffre plus petit que les deux françaises. 169 litres pour la japonaise et 180 litres pour les françaises. Mais alors la question fondamentale est : où est passé les 11 litres ? Est-ce une erreur de dimensions ? Une tromperie des constructeurs envers les clients ?

En sachant, que le trio opte pour la même base, les moteurs seront donc les mêmes : Le premier moteur est une version retravaillée du 3 cylindres 1.0 litre de conception Toyota avec une puissance qui évolue très peu à 69 chevaux. Le second moteur, un 1.2 VTi de 82 chevaux de conception PSA ne devrait pas être proposé par la Toyota pour le lancement. La masse de la voiture augmente d’une trentaine de kilos mais la consommation baisse de près d’un demi-litre à 3.8 l/100 km. Le volume du coffre augmente également avec un volume de chargement qui passe de 139 à 168 litres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.