Volvo ne produira plus de thermique en 2019

En 2019, Volvo ne proposera plus de moteurs à combustion dans sa gamme. Annoncée en ce mercredi 5 juillet, la nouvelle est une volonté de rendre la nouvelle marque filiale de Geely entièrement tournée vers le futur.

Le futur est, en quelque sorte, là. Après des années de questionnement sur les motorisations qui arriveront à se substituer au pétrole, Volvo saute le pas et abandonnera totalement le moteur à combustion dans deux ans. Après son rachat par le chinois Geely – qui avait déjà annoncé que les modèles sportifs Polestar, dérivé de la gamme Volvo, allaient devenir entièrement électrique – le constructeur suédois booste ses volontés de progrès en se lançant complètement dans l’électrique.

Un tournant historique

Dans son dernier communiqué, le constructeur de Göteborg en Suède a indiqué un premier aperçu du programme attendu sur la production. Ainsi, les modèles de la marque seront progressivement équipés de motorisations 100% électrique et hybride rechargeable, avant de mettre fin totalement à l’essence et au diesel en 2019. A cette date, Volvo commencera son nouveau plan d’attaque, avec 5 véhicules à sortir jusqu’à 2021. « D’ici peu, quel que soit le modèle de Volvo que vous choisirez, il pourra être électrifié » pouvions-nous lire dans le rapport.

Parmi ces modèles, 3 seront produits sous le sigle Volvo et 2 sous le nom de Polestar. Avec ce plan produit là, le constructeur sera ainsi le premier à franchir le pas, arrivant ainsi dans le terrain de jeu de Tesla, quant à elle n’ayant jamais produit de moteurs à combustion. Face au géant américain, ses objectifs seront très fort selon M. Samuelson, CEO de Volvo Cars : « Volvo Cars n’a pas caché son ambition de vendre un million de véhicules électrifiés d’ici à 2025. Ce n’était pas une déclaration à la légère. »

Objectif neutralité climatique en 2025

Important mais dangereux soit-il, le projet de Volvo a de quoi être risqué. Bien que les avancées technologiques actuelles en matière d’électrique permettent de proposer des modèles haut-de-gamme à l’autonomie suffisante pour voyager, le pari n’est tout de même pas anodin. Faisant suite au développement de ses équipements de sécurité cherchant à remplir l’objectif de ne plus causé la mort de personne dans des accidents de la route liés à des véhicules Volvo, le constructeur suédois vient d’afficher un nouveau but, en prévoyant d’atteindre « la neutralité climatique de ses opérations à l’horizon 2025 ».

Une conférence de presse est prévue aujourd’hui à 13 heures. Des informations complémentaires pourraient y être communiquées.


Via Volvo, Autocar